1972 : l’année du (début) du grand châtiment

Jacintha 1972 apparition de Notre-Dame à Bayside en 1975

L’année 1972 est contenue dans la troisième partie du secret de Fátima.

En effet, sur son lit de mort en 1920, Jacinthe de Fátima a reçu la prophétie suivante :

En l’année 1972, les péchés d’impureté, de vanité et d’excessive opulence [de faste, de luxe] apporteront de grands châtiments au monde, qui causeront de grandes souffrances au Saint-Père.

Lettre de Mère Marie Godinho (marraine de Jacinthe) à Pie XII

Dans le journal intime de la stigmatisée Teresa Musco, on peut lire :

Je veux te parler du troisième secret de Fatima. […] À partir de 1972 on entamera le temps de Satan, les cardinaux s’opposeront aux cardinaux et les évêques aux évêques. Tu te trouves au milieu d’une génération très difficile […] Tu verras beaucoup de changements dans l’église. Les chrétiens qui prient seront peu nombreux. Beaucoup d’âmes marchent vers l’ENFER.

https://prophetesetmystiques.blogspot.com/2011/01/propheties-teresa-musco.html

En 1975, Notre-Dame est apparue à Bayside, et la photo ci-dessous fut prise lors de cette apparition :

Jacintha 1972 apparition de Notre-Dame à Bayside en 1975

Cette photo rappelait la troisième partie du secret de Fátima.

En Octobre 1963, le journal allemand Neues Europa publiait un extrait du troisième secret de Fátima. Dans cet extrait, il est dit notamment que :

Sur toute l’humanité viendra un grand châtiment, pas encore aujourd’hui, ni même demain, mais dans la deuxième moitié du XXe siècle.

Neues Europa (15 octobre 1963)

Bien qu’il ne soit pas indiqué ici l’année 1972, il est quand-même précisé « la deuxième moitié du XXe siècle ». Or, Jean XXIII qui avait lu le troisième secret avec le cardinal Ottaviani, déclara le 13 mai 1960 : « cela ne concerne pas les années de mon pontificat. ». Comment pouvait-il savoir cela ? Il fallait, soit que dans la troisième partie du secret soit mentionné un nom de pape qui n’était pas le sien, soit qu’il y ait une année suffisamment éloignée de son pontificat. Et c’était l’année 1972 qui était indiquée ; Jean XXIII devait savoir vu son âge et son état de santé qu’il ne vivrait pas jusqu’à cette date-là.

Cette année de 1972 n’est pas un hasard. Ce fut l’année où au mois de Juin, le pape Paul VI déclara que les fumées de Satan étaient rentrées dans l’Église.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *